Sur le blanc nos regards se posent

Galerie REGARDS
période 1982-1992
avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication,
Textes de Christine Blin

Silencieux
Effacement devant la neutralité
Effleurement du rien
Frémissement du vide
Sur le blanc nos regards se posent

Attentifs
De l'immaculé naissent tous les possibles
Nos regards aveugles lisent la blancheur de l'oubli
L'humble pureté d'une ligne tendue vers l'absolu nous
conduit d'une rive à l'autre
Derrière le verre se dessinent des labyrinthes et dans les
effets de miroir se réfléchissent  nos pensées
Sur le marbre frémit le mercure
D'un trait définitif mais altérable la pointe d'argent suggère
la courbe d'un corps
Le blanc toute lumière et toutes couleurs absorbées traduit
par son caractère dépouillé une perfection et une fragilité
intérieure pour atteindre toute son intensité
Sur le blanc nos regards se posent

Méditatifs
Afin de percevoir l'invisible
Ecouter le non-dit
Et atteindre peut-être l'infini

img



doux bleu-bleu
double jeu
résonance
de l’écho
d’un cordeau
poudré bleu

DOUX BLEU-BLEU

1982

Huile sur toile

dim : 81 x 130 cm

img



blanc voyage
des nuages
au-delà
du naufrage
éperdu
un oiseau brasse le ciel

BLANC VOYAGE

1985

Huile sur toile

dim : 100 x 100 cm

img



le désir
fil tendu vers l’inaccessible
explose dans la violence
de l’absolu

LE DÉSIR

1985

Huile sur toile

dim : 100 x 100 cm

img



errance
dans le labyrinthe des jours
partance
vers ce point de non-retour
absence
de l’au-delà

MACULES D’ARCHITECTURE

1986

Peinture acrylique sur verre et papier marouflé sur contreplaqué
peinture à l'huile
Collection particulière

( de la série : "Macule d'architecture" )

dim : 150 x 50 cm

img



l’invisible se mire
dans le fleuve large et lent
terre et ciel recomposés
dans le roulis du temps

L’INVISIBLE SE MIRE

1986-1991

papier marouflé sur contreplaqué,

peinture acrylique sur verre,
peinture à l’huile,
bitume et miroir

Collection Musée de Boulogne

dim : 100 x 100 cm

img



le regard dénudé
projette à l’horizon
la supplication
d’une vision blanche
lavée de toute tentation

LE REGARD DÉNUDÉ

1987

Huile sur toile 

dim : 100 x 100 cm

img



autoportrait
pudiquement voilé
par la fragile beauté du verre
et la blancheur immaculée

AUTOPORTRAIT

1987

Peinture acrylique sur verre 

dim : 50 x 50 cm

img



quelques heures après minuit
émergence du jour
de cette rencontre naissent
les saisons pour toujours

EMERGENCES RÉSURGENCES N°2

1988

Huile dépigmentée sur toile préparée 

dim : 100 x 100 cm

img



immuable
trait de glace
souffle continu
glissant
dans la douceur du blanc

IMMUABLE TRAIT DE GLACE

1989

Pointe d’argent
papier préparé marouflé sur aluminium
verre extra blanc

dim : 10 x 290 cm

img



entre mouvance
et absence
dérive du rêve
sur la plage sans sommeil
miroir blanc illimité
la nuit se baigne nue

ENTRE MOUVANCE ET ABSENCE

1990

Huile de lin, huile d’oeillette
papier préparé marouflé sur aluminium
verre extra blanc

dim : 10 x 290 cm

img



au hasard d’une brèche
la lumière délivrée
rompt les ténèbres

AU HASARD D’UNE BRÈCHE

1991

Encre sur papier

dim : 30 x 29 cm

img



à fleur de peau
un murmure
un soupir

À FLEUR DE PEAU

1991

Pointe d’argent sur papier préparé

dim : 25,5 x 14 cm

img



dans un carré de lumière
fait de givre et de feu
un poème imaginaire
se grave sous nos yeux

DANS UN CARRÉ DE LUMIÈRE

1991

Huile de lin sur toile préparée

dédicace à Antonio Calderara

dim : 70 x 70 x 8 cm

img



il n’y a pas de regrets
seules les larmes d’argent
resteront contenues
sur la froide immobilité du marbre

IL N’Y A PAS DE REGRETS

1992

Marbre de Yougoslavie
mercure, verre extra blanc

dim : 290 x 28 x 4 cm

img



le silence transparent
se repose
frémissement
sur le vide si blanc
une plume se pose

LE SILENCE TRANSPARENT

1992

Marbre de Yougoslavie
mercure, miroir, plume d’oie

dim : 100 x 100 x 4 cm

img










la blancheur de l'oubli
dérobe à nos regards
l’impalpable absence
ainsi
jusqu’à l’effacement
l’insidieuse indifférence
nous conduit
à n’y penser jamais plus